All Stories

D’entrepreneure à conseillère : Lori Jestin-Knaus sous les projecteurs d’OEFC

Par Orycia Karpa, membre du personnel des OEFC

Pour Lori Jestin-Knaus, l’entrepreneuriat a toujours fait partie intégrante de sa vie.

Cela va bientôt faire huit ans qu’elle travaille pour Women Entrepreneurs of Saskatchewan Inc. (WESK) en tant que conseillère. En plus de son rôle de conseillère auprès des entreprises, elle est aussi responsable régionale et se trouve à la tête d’une équipe de conseillers tout en supervisant la programmation au sein de l’organisme.      

Membre d’une famille d’entrepreneurs, les discussions à table ont toujours tourné autour des affaires. Avant de devenir conseillère, Lori et son mari ont pendant cinq ans été propriétaires d’une entreprise de transport sanitaire. Après l’avoir vendue, Lori a décidé de reprendre ses études à l’Université du Cap-Breton afin d’obtenir une maîtrise en administration des affaires – option développement économique communautaire. 

Au cours de mes études, j’ai réalisé un projet de recherche portant sur les raisons pour lesquelles les femmes ne parvenaient pas à percer autant que les hommes dans le milieu de l’entrepreneuriat. Pendant que je menais mes recherches, j’ai vu qu’un poste de conseillère auprès des entreprises pour WESK était à pourvoir. Je me suis dit que ce serait parfait pour moi étant donné que j’étais sur le point d’obtenir mon diplôme et que la thématique de mon projet de recherche était les femmes entrepreneures. J’ai tout de suite été emballée par l’idée d’aider les femmes et de rendre le milieu de l’entrepreneuriat à la fois inclusif et accessible à toute personne, peu importe le sexe, la race ou l’âge.

De par ses nombreuses années d’expérience en entrepreneuriat, Lori comprend bien ce par quoi les entrepreneures passent.

« En tant que conseillère, je suis en mesure d’offrir cette perspective nouvelle. Ayant vu mes parents gérer leurs entreprises et ayant moi-même par la suite été propriétaire d’une entreprise avec mon mari, j’ai vécu beaucoup d’expériences que je peux partager avec mes clientes. »  

Pour Lori, l’aspect le plus gratifiant de conseiller des femmes entrepreneures est de les voir réussir et de savoir qu’elle les a accompagnées dans leur aventure.

« Les femmes réalisent de grandes choses dans tous les secteurs. Voir le potentiel de mes clientes est si passionnant. Tout ce dont elles ont besoin c’est de quelques conseils. »

Selon Lori, toutes les femmes entrepreneures ont besoin d’une conseillère ou d’un conseiller qui soit analytique et doté d’un bon sens critique, mais cette personne doit aussi être sympathique, empathique et faire preuve d’intelligence émotionnelle.

« C’est un honneur de savoir que mes clientes se sentent à l’aise de me faire part de quelque chose qui leur tient tant à cœur. Le fait que mes clientes soient disposées à tenir compte de mes conseils et à ce que nous travaillions ensemble pour atteindre leurs objectifs est très gratifiant. »  

Une des clientes de Lori, Alauna Whelan, bénéficie de ses conseils depuis un peu plus de quatre ans. Alauna est une artiste qui a travaillé avec Lori pour établir les fondations de son entreprise qui lui permettront de réussir.

Alauna Whelan

« Lori m’encourage à voir les choses en grand et veut ce qu’il y a de mieux pour moi. Elle privilégie une approche collaborative centrée sur l’innovation et la nécessité de sortir des sentiers battus. »

Lori représente un soutien indéfectible pour Alauna qui fait face aux innombrables et inévitables aléas liés à la gestion de son entreprise. Les encouragements et la confiance exprimés par la conseillère l’ont aidé à traverser certains moments très difficiles.    

« Lori continue à m’offrir une précieuse rétroaction et est toujours prête à me fournir des orientations très claires chaque fois que je lui en fait la demande. Elle m’aide toujours autant à me concentrer sur mes forces et sur ce qui fonctionne sans m’embourber dans ce qui ne va pas. »    

Livre que Lori recommanderait à une consœur : Dare to Lead de Brené Brown.

Nous sommes toutes et tous des chefs de file. En tant que conseillères et conseillers, nous voyons le potentiel des personnes et des idées. Il nous appartient de développer ce potentiel aussi bien en nous-mêmes que chez les autres. J’ai plusieurs fois lu ce livre et, tandis que je le tiens à présent dans mes mains, quelque chose me dit que je vais de nouveau le lire cet été.